Sophrologie mon amie

Publié le par Maman louve (LaSeve)

Bonjour frisquet et ensoleillé du samedi matin !

 

Aujourd'hui j'avais envie de partager une pratique encore récente pour moi, mais qui m'apporte beaucoup, la sophrologie. Alors si vous flippez que je vous enrôle dans une secte où je ne sais quoi, prenez le temps de la curiosité sinon, ben... passez votre chemin !

 

La sophrologie moi j'avais connu vaguement en préparation à l'accouchement, soit disant pour gérer mieux sa douleur et bla bla bla... Perso, avec une césarienne en urgence et un second accouchement vécu à travers des injections massives de magnesium tellement je flippais... la sophro ne m'a absolument servie à rien (dans ce cas précis !)

 

J'ai par contre pratiqué plusieurs années le yoga, qui m'aidait chaque semaine à redescendre la pression du stress quotidien, à apaiser mes pensées etc... mais cette année ça ne me suffit plus, ne me convient plus à 100%. Je m'y étais remise en septembre, j'ai abandonné en novembre.

 

Alors le quotidien a repris le dessus et j'avoue que ces derniers temps, entre les entrevues décousues avec la psychiatre et ses pilules magiques, les angoisses revenues au grand galop, un sommeil plus que médiocre etc... je me suis dit, tiens, la sophro au fait, ça pourrait peut être m'aider ?

 

RDV pris il ya qq semaines déjà, j'ai trouvé un guide, pas la panacée non plus (cela ne relève pas du miracle, mais plutôt d'une logique, sinon ça se saurait et tout le monde viverait dans le monde des bisounours !)  Mais de vraies pistes pour avancer dans les meilleures conditions physiques et mentales.

 

J'aime l'idée qu'elle véhicule que chacun de nous a en lui la possibilité et les ressources nécessaires pour retrouver une harmonie avec soi même. C'est une pratique récente datant des 60's grâce au neuropsychiatre colombien Alfonso Caycedo. Je vous invite à aller sur les forums si cela vous questionne, je ne suis pas ici pour en faire l'apologie telle une apôtre dévouée, juste pour témoigner que pour moi ça marche.

 

Ma praticienne me reçoit en individuel, toutes les 2 ou 3 semaines. Elle ne "force pas à la consommation", c'est moi qui décide de la fréquence, et c'est ensemble que nous décidons ce qui est mieux pour moi de pratiquer en fonction de mon état physique, psychique et psychologique. Je repars avec l'enregistrement de la séance de pratique (qui dure environ 20 mn) et je la réitère seule chez moi, à la demande, entre les entrevues.

 

Une séance complète dure 1h15 en moyenne, il y a tout d'abord un long entretien (proche d'une psychothérapie), la séance de pratique guidée par la sophrologue et sa voix un peu lancinante (proche d'une scéance d'hypnose), l'entretien post séance qui analyse (plutôt comme le ferait un psychiatre analyste). C'est donc une pratique qui conjugue plusieurs courants, inventée par un médecin.

 

En seulement 3 séances, j'ai réappris à m'abandonner, à libérer mon cerveau notamment au coucher de tout ce qui y tourne en ce moment (et du coup à avoir de bonnes nuits réparatrices), à gérer la colère (et à ne plus la laisser me bouffer ou encore ne plus la diriger sur mon entourage) et surtout (chose nouvelle pour moi) à remplacer le négatif par du positif. Ma sophrologue me fait travailler par images dont je suis la seule à les choisir, cela me convient parfaitement. Cela me donne du sens, me permet de relier les choses entre elles. Je deviens capable de me détendre, de mieux me concentrer, de gérer au quotidien mon stress et de gérer mes émotions.

 

Pour plus d'infos je vous mets un lien de france 5 qui je trouve est très clair :

 

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante--la-decouverte-de-la-sophrologie

 

Moi perso ça m'fait du bien et c'est ça qui compte !

 

A bientôt, les choses avancent.

 

Biz maman Louve.

 

 

Publié dans Mes partages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article