Dernier jour de maternelle

Publié le par Maman louve (LaSeve)

Et oui, nous y voici enfin. Aujourd'hui c'est le dernier jour de Teiva dans sa classe de Grande Section avec sa Sorcière Grabouilla pour maitresse. Bye bye tout le monde, excusez moi si j'ai pas encore le culot de pouvoir vous dire merci. Je suis trop à chaud encore... Mais tout de même, bye bye Johann son AVS, Béa l'ATSEM qui  connait mes enfants depuis le début... Mon titi a fait un gâteau pour dire au revoir à sa classe. Une nouvelle vie t'attend mon ange, et ça commence dans une semaine. Ta "nouvelle école" que tu réclames t'attend, les adultes comme les enfants t'y ont déjà adopté, et toi l'enfant "difficile" tu t'es fait deux copains hier matin alors que tu n'y étais que pour la 3ème matinée d'adaptation.

 

Coup de fil ce midi de la coordonnatrice, organisation de ta première semaine d'accueil à la rentrée, trajets en taxi, traitement qui semble commencer à fonctionner parait-il, etc etc... Comme je disais à Gilles croisé ce matin (Gillou pour les intimes) : pour le moment je suis dans l'action, pas encore dans la réaction.

 

Puis ce midi, il y a eu cette crise de larmes et d'angoisse. Mon louveteau s'éttouffant de sanglots, nous serrant très fort. Impossible de comprendre son mal être, entre fatigue et pas envie d'aller à l'école... Au bout d'une bonne demi heure j'ai fini par le déposer à cette dernière demi-journée de maternelle, mais il avait encore les yeux rouges.On a donc emmené la girage en peluche qu'il emmenait quand il était tout petit.

 

16h30, la libération. Je vais chercher mes louveteaux avec toujours cette boule au ventre et la gorge serrée, en espérant que tout se soit bien passé. Le mieux possible. C'est important de pouvoir dire au revoir. Et là je récupère un loulou un peu blanc, mais avec un énorme nounours dans les bras. Un petit diable rouge tenant un coeur marqué d'un "je t'aime". Oui je sais ça fait cliché de gros lot de foire foraine, n'empêche que voilà, sa grande copine Béa (toujours l'ATSEM) lui a donné et ya même des chocolats dans le sac !L'instit' me file ses productions, ses dessins, remercie vaguement pour le gateau et ça s'arrête là. Je ne suis pas en capacité d'échanger de plus de toute façon. Pas un mot de la directrice ou d'un autre adulte.

 

En partant Béa nous souhaite bonnes vacances et dit à mon teiva qu'elle espère qu'il viendra lui rendre une tite visite.

 

Voilà il n'y a rien à dire de plus. Il y a de bonnes personnes dans la vie, et il y a les autres. Et j'ose juste espérer ce soir que mon fiston va pouvoir enfin aspirer à la paix qu'il mérite.

 

En tout cas, lui, il est prêt.

Publié dans Mes louveteaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article