2 enfants, 2 nouveaux départs, 2 bonheurs en devenir

Publié le par Maman louve (LaSeve)

Après un bon mois de silence, je reprends ma plume pour partager à nouveau avec celles et ceux qui passent par ici. Que d'avancées, de changements en quelques semaines... Et la reprise du boulot en plus, j'ai eu du mal à trouver un peu de temps.

 

Alors pour commencer, ma grande Noa a fait sa "rentrée" la semaine dernière dans son IME. Cette fois, la "vraie" et avec un plaisir non dissimulé ! Premier accueil dans la classe, premières activités de groupe avec le pôle éducatif, premières rencontres avec les professionnels qui vont l'entourer. Premiers trajets en bus de ramassage etc etc... Et surtout, le meilleur pour des oreilles de Maman Louve, ma fille s'est fait deux amis le premier jour ! Quasi incroyable quand on sait que petite et encore aujourd'hui elle est bien souvent seule dans sa bulle.

Elle est prête, nous aussi. Ma grande petite fille va donc y aller deux matinées par semaine jusque fin juin, le temps de faire une adaptation en douceur, qu'elle puisse aussi prendre le temps de se projeter dans les changements et qu'elle quitte sa classe avec la fête de fin d'année de l'école.

 

Et puis comme un louveteau ne va pas sans l'autre, et bien ce matin je suis sortie de mon sommeil par un appel de l'IME de mon fiston de Teiva. A l'autre bout du fil, son éducatrice référente. On ne se refait pas, sur le coup, j'ai comme un coup de speed (du genre "ça y est qu'est-cequi se passe encore"), alors que non, elle appelle pour donner des nouvelles de l'évolution de Teiva. Elle me raconte ses arrivées le matin quand il bondit du taxi et qu'il leur saute dans les bras tout sourire pour leur dire bonjour, ses progrès verbaux, son désir grandissant de communiquer même si parfois la relation au groupe lui pèse trop et qu'il a besoin d'en sortir pour s'isoler un peu... Elle me dit ses aptitudes motrices (surtout en sport), sa volonté... J'écoute et y reconnait mon fils, même si je ne peux pas m'empêcher encore de penser à ces derniers mois de souffrance pour lui... Il va mieux, on est dans la bonne direction ! Nos choix de parents s'en trouvent confortés.

 

Moi avec tout ça, je commence à peine à "digérer" toutes ces nouveautés : nouvelle organisation pour les deux loustics, nouveaux établissements, nouveaux emplois du temps etc etc... Et parfois aussi le rappel de la vie (surtout dans le bureau de mon psy) quand je me redis quand même que je vis une drôle d'histoire de maman, avec mes deux louveteaux "différents". J'apprends au fur et à mesure des séances à déculpabiliser un peu, car accepter c'est le point de départ de la construction de leurs avenirs respectifs. Et celui de ma propre vie aussi.

 

Pour autant, ça me conforte en parallèle au fait que je suis moi aussi "à part" dans cette aventure de la vie, une maman à part pour des louveteaux uniques.

 

Ce soir plus que d'habitude je me sens "vivante" en partageant ces quelques phrases avec vous. A bientôt. Seve

Publié dans Mes louveteaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article